19 mai 2016

Un club d'irréductibles joueurs: le tournoi




Par St Georges, le dragon éructait moult propos outrageux, il était temps de l'abattre....le chevalier Jorgio vaillamment se dévoua pour couper la tête de l'hydre (je rassure immédiatement la SPA, le joli dragon alla récupérer dans un massif ombragé et revint une fois sa bonhomie naturelle récupérée, on n'est pas des barbares à la FNL non mais!)

Ensuite, certains hères du royaume encore traumatisés quittèrent la tablée pour se reposer
 J'étais quant à moi en train de gambader joyeusement dans les herbes folles des cartes et couper quelques têtes discrètement afin de satisfaire mon impérieuse maîtresse du Walhalla...

Le tournoi se déroulait à merveille, mais je commençais un brin à me déconcentrer et l'ogre Bruno semblait me surveiller attentivement...je tentai un coup de sécateur avec un AK UTG mais voici que faute de lunettes, je ratai la virilité de l'impressionnant gentilhomme qui à son tour virilement me balança sa...(non hé ho! ça va pas non!  ça c'est l'effet cadeau cho7 et les bières de Jacquie et Michel obtenue lors de l'assaut féroce sur Bozz)  non! il m'assomma violemment de sa massue...Ouch! 70 ou 80 blinds sur la tête voilà qui prêtait à réfléchir, j étais quasi chipleader allais-je jouer ma partie sur un tirage?....Mm j'hésitai et j abandonnai cette bataille sagement (il révéla ensuite sa main, ô surprise, alors que j'attendais une petite paire, il dévoila  un vilain AA qui me consola dans ma décision).


La soirée devenait quelque peu sérieuse, il ne restait plus que deux tables , 12 joueurs...yes! Du coup,  je commençais un stupide et monumental bluff avec AJ sur un flop peu sympathique en ma faveur contre le jovial Denis...je maugréais intérieurement sur mon coup de hache raté et préparais une mise plus lourde pour emporter le pli...le chevalier visiblement n'était pas dupe de ma danse des 7 voiles peu hypnotisante et me suivit d'un pas alerte tandis que mon ogre familier à côté de moi me fit sursauter en grondant de sa voix de baryton: "hé , c'est beaucoup comme mise cela!"
Oui toi aussi, tu as remarqué ma stupidité, mais regarde je vais en faire une encore plus grande... or tandis que je préparais avec soin mon élan pour faire sauter la tête du guerrier, j entendis la belle princesse Zara glapir et ô horreur vis un gigantesque hanneton-missive foncer dans son cou pour ensuite virevolter dans la pièce.

On a beau être walkyrie, on en n'est pas moins femme...et mes cheveux se dressèrent alors sur ma tête... déstabilisée tel un éléphant face à une souris, j observais l'insolent et suicidaire animal du coin de l’œil, ma paranoïa totale en éveil: j' étais persuadée qu'il s'agissait de magie noire et d'une action torve de Mordred et qu'il allait venir sauvagement m'agresser à mon tour...

J'étais terrorisée, essayant de faire bonne figure afin de ne pas montrer mon hystérie croissante et... jouais une mise risible , Mordred m'avait abattu telle la chevelure de Samson par Dalila...je slow payais bêtement en n'arrivant plus à imaginer le pot, déconcentrée...5.000 pour un pot de 75.000 pour un total bluff! bien joué fillette prends toi donc ce soufflet dans ta gueule! à force de selfies, je m'envoyais aussi la hache pour me décapiter me trompant de cible.

Outre l'échec cuisant, je devais contempler avec honte la stupéfaction et l'accablement de tous....5.000? je conservais un minimum de dignité pour ne pas crier "Mama(n)!!! et me mettre à pleurer en suçotant mon pouce tout en déclarant "c'est pas moi Môssieur, c'est la vilaine bête qui m'a déconcentrée et j ai eu peur du grognement ensuite de l'ogre "

Je devais ne pas tilter et redressai mon jeu jusqu'à l'arrivée d'une paire providentielle...et que demander de mieux que les as! il me semblait que l'ogre venait d'enchérir: chouette, je n'avais qu'à suivre: flop q8 pas de risque de flush parfait, l'ogre surenchérit ... il surenchérit et je balançai mon tapis...il devait avoir 5 fois mon tapis le bougre mais depuis quelque temps, la table finale approchant, je sentais le jeune dameret se tendre et mon mouv' le fit se lever, remonter son pantalon dans un grognement que Raoul n'aurait pas renié pour revenir et suivre....il montra alors un brelan de dames...un j vint au turn mais ni la quinte ni le brelan d'as vint me sauver et je quittais la contrée un peu blasée, me réfugiant dans le royaume de Morphée dépitée.



6 commentaires:

  1. AAAAAAaaaaaahhh ce hanneton!!! Je me revois encore miauler "enlevez le! enlevez le!!"^^
    Ne crains point l'ogre à grosse voix car son estoc est vraiment toute petite ;)

    RépondreSupprimer
  2. Rires, d'où mon problème de lunettes et de ratage de hache^^
    j'étais de tout coeur avec toi pour ce hanneton me disant que j'aurais balancé la table de peur et hurlé à la mort s'il avait foncé sur moi...ce qui aurait été un peu embêtant je le crains

    RépondreSupprimer
  3. Mais où vas-tu chercher tout ça !!!

    RépondreSupprimer
  4. Plutôt amusant tout ça .
    J'aime bien lire ce genre de chose , sortant du cadre du serieux , de la Plombier Paris 15 politique et de personne coincé .
    Bonne fin de journée a vous .
    Merciii

    RépondreSupprimer